Les bons réflexes à adopter en informatique

Même si vous êtes amené à utiliser un ordinateur quotidiennement dans le cadre de votre travail, vous n’êtes peut-être pas à l’aise avec cet outil. Pour d’autres, vous pensez peut-être tout savoir sur votre machine et la maîtriser totalement mais il y a sans doute encore quelques astuces que vous ignorez. L’objectif est de progresser et d’être toujours plus efficace, quel que soit votre niveau. Nous vous avons donc concocté une liste, non exhaustive, d’astuces qui pourrait vous servir au quotidien. Certaines ne sont pas forcément techniques mais font appel au bon sens et à votre esprit de cyber-citoyen.

Les raccourcis

Si vous faites un petit tour sur le net, vous allez constater qu’il existe des tas de raccourcis qui sont généraux et standardisés et d’autres qui sont propres à certains programmes. Utiliser ces raccourcis, ce n’est pas seulement pour se vanter devant les autres ;  c’est aussi et surtout utile pour aller plus vite (d’où le nom) et se simplifier la vie. En fonction du type de clavier et de l’OS que vous utilisez, les raccourcis peuvent changer. Nous allons vous en donner quelques uns qui sont assez universels.

Les raccourcis Windows

Echauffez vos doigts car certaines manipulations feront faire à vos mains des grands écarts. Vous aurez parfois l’impression de jouer plus à Twister avec vos doigts qu’autre chose mais le jeu en vaut la chandelle.

Jeu Twister Finger
Le jeu Twister adapté en format de poche pour les doigts

Commençons par l’incontournable commande Copier(/Couper)/Coller. Cette fonction a révolutionner la vie de plus d’un en permettant de recopier d’innombrables textes, parfois très longs, sans le moindre effort. Vous allez pouvoir le faire avec encore moins d’efforts avec la combinaison Ctrl + C pour copier (Ctrl + X pour couper) et Ctrl + V pour coller. Naturellement, vous devrez, au préalable, sélectionner le texte souhaité puis ensuite cliquer sur le champ où l’on souhaite coller la sélection.

En parlant de sélection, si vous avez une grande page et que vous voulez en saisir tout le contenu sans devoir la parcourir de haut en bas pendant peut-être plusieurs secondes si votre document est long, vous pouvez utiliser le raccourci Ctrl + A pour le faire plus facilement.

Vous avez sélectionné un texte en entier mais si dans ce texte vous chercher un mot en particulier, cela va vous prendre du temps et vous risquez même de passer à côté. Heureusement qu’il existe la combinaison Ctrl + F qui vous permettra de surligner toutes les occurrences des lettres que vous avez tapées. Avec certains logiciels comme ceux de traitement de texte ou de tableur, vous pourrez, en plus de chercher vos mots-clés, les remplacer par le mot-clé de votre choix, à un seul endroit ou partout dans le document.

Justement, dans un document que vous tapez sur un logiciel de traitement de texte, si vous faites une erreur vous avez la possibilité de revenir en arrière avec la flèche « Annuler ». Mais qu’en est-il ailleurs que dans Word ou Open Office ? Et bien dans ces logiciels là, comme dans un champ que vous rempliriez sur Internet, vous avez la possibilité de faire un Ctrl + Z pour annuler les modifications, et cela, plusieurs fois. Si vous êtes allé un peu trop loin en arrière et que vous voulez rétablir, tapez Ctrl + Y.

Toujours dans la mise en forme d’un texte, vous pourrez à votre guise souligner un texte avec Ctrl + U, en mettre en italique avec Ctrl + I, et mettre une partie en gras avec Ctrl + B ou Ctrl + G selon la langue paramétrée par le programme.

Une fois votre document tapé, il vous est indispensable de le sauvegarder. Plus besoin d’aller jusqu’à la disquette, un simple Ctrl + S suffit. N’oubliez pas de sauvegarder régulièrement votre document (toutes les 10 secondes ou alors à chaque fois que vous finissez une phrase).

Une fois que tout est bien sauvegardé, il ne vous reste plus qu’à imprimer. Vous ne trouvez plus le bouton correspondant ? Pas de problème puisque vous disposez du raccourci Ctrl + P. Si vous voulez en profiter pour imprimer un autre document, utiliser Ctrl + O pour ouvrir un fichier. Si vous voulez carrément ouvrir une nouvelle page sur internet ou un nouveau document sur tout autre logiciel, utilisez Ctrl + N.

Si le logiciel que vous utilisez, ou votre navigateur internet, disposent de plusieurs onglets, vous pouvez naviguer entre eux en utilisant Ctrl + le numéro correspondant à la position de l’onglet. Naturellement, vous ne pourrez aller que de 1 à 9. Si vous voulez ajouter un onglet, faites Ctrl + T et si vous voulez un fermez un, Ctrl + W. Pour sélectionner la barre d’adresse pendant que vous êtes sur une page, c’est avec Ctrl + L.

Si vous voulez allez consulter les processus en cours sur votre poste, verrouiller votre session ou changer d’utilisateurs, un peu de gymnastique s’impose : faites Ctrl + Alt + Supp (on vous défie de le faire à une main. A moins que votre clavier soit mini et que vous ayez de gigantesques mains, c’est tout bonnement impossible).

Il existe des tas d’autres raccourcis mais nous n’allons pas les exposer ici. Nous vous laissons les découvrir au hasard de votre utilisation car, en dehors du fait que des listes de raccourcis existent, le meilleur moyen de les apprendre est de les comprendre de manière pratique.

Les raccourcis sur Mac

La seule grande différence entre l’utilisation des claviers sur Windows et sur Mac est que, sur Mac, bien que la touche « Ctrl » soit présente, c’est la touche Cmd que vous devrez presser pour pouvoir faire les raccourcis.

De manière générale, les lettres utilisées sont les mêmes de Windows à Mac,  à l’exception que la commande « Rétablir » s’effectue avec Cmd + Shift + Z.

 

Pour précision, dans les combinaisons de touches qui sont présentées, le symbole » + » n’intervient pas mais signifie simplement que vous devez additionner une autre touche.

Sur Linux, en général, les raccourcis sont les mêmes que sur Windows.

Ctrl Lego
Un maître mot : garder le Ctrl

La vie serait tellement plus simple si l’on possédait ces raccourcis dans la vraie vie ! En attendant, ils nous simplifient déjà la vie sur nos ordinateurs.

Libérer de la place

Votre ordinateur possède une certaine capacité de mémoire. Plus vous possédez de fichiers, moins vous avez de place et moins vous avez de place, moins votre ordinateur sera rapide ! Il est donc primordial de se débarrasser des fichiers inutiles dont vous ne vous servez plus mais les mettre à la corbeille ne suffit pas. En effet, la corbeille peut être restaurée par mesure de sécurité. Pour bien détruire un fichier, vous devrez aller vous rendre dans la corbeille, sélectionner le ou les fichier(s) et les supprimer définitivement. Pour la petite anecdote, un fichier doit être détruit 7 à 8 fois pour ne plus qu’il laisse de trace sur le disque dur mais à moins que vous soyez un agent secret qui ait des informations confidentielles qu’il veuille à tout prix détruire, vous pouvez vous contenter d’une seule suppression. Des applications permettent de nettoyer automatiquement les fichiers inutiles à votre place. Ces mêmes applications proposent de vider le cache et libérer de la RAM. Le cache est l’ensemble des données qui sont gardées en mémoire par votre ordinateur pour qu’à l’issue du prochain lancement d’un programme, le démarrage et la navigation se fassent plus rapidement. Au fil du temps, le cache peut prendre beaucoup de place s’il conserve par exemple des photos (jusqu’à plusieurs centaines de Mo « gaspillées »). Des applications vont donc se charger de libérer de l’espace en chassant ces fichiers, d’autant plus que cela n’a aucune incidence, ci ce n’est que le prochain lancement sera très légèrement plus long et dans certains cas, cela permet la résolution de problèmes. La RAM est la mémoire vive dont dispose votre ordinateur, autrement dit, c’est la capacité de votre appareil à gérer plusieurs tâches en même temps. Si votre RAM est trop sollicitée, des ralentissements sont à la clé. Pour remédier à cela, vous pouvez manuellement stopper certains processus en cours ou alors opter pour une des applications permettant de libérer de la RAM.

Avec ces conseils, votre navigation sera plus fluide et vous serez moins frustrés par les problèmes de stockage insuffisant ou de plantages intempestifs.

Protéger son ordinateur

Votre ordinateur doit à tout prix être protégé car les attaques et embuscades sont légions sur le Web. S’il s’agit de votre ordinateur professionnel, vous devez encore plus être vigilant afin de ne pas compromettre votre société si vous possédez des fichiers confidentiels. Vos anti-virus doivent en permanence être mis à jour. Vous devez aussi prendre des précautions en changer régulièrement votre mot de passe. Lorsque vous n’utilisez pas votre ordinateur, verrouillez votre session. Sur Internet, si vous n’avez pas confiance en un site ou que vous avez la moindre suspicion, inutile de continuer.

Prendre soin de soi

Passer de longues périodes devant un écran n’est pas sans conséquence. Aussi, il est essentiel que vous preniez soin de votre santé. Pensez par exemple à vous hydrater. On n’y pense pas souvent quand on est devant son ordinateur, d’autant plus quand on est dans un bureau climatisé. L’hydratation est également un des critères pour que vos yeux ne soient pas irrités. Pour les protéger, optez soit pour des lunettes anti-lumière bleue (si vous portez déjà des lunettes, certains verres disposent de cette option), soit pour des filtres d’écran qui désactivent la lumière bleue. La lumière bleue est une lumière qui émane des écrans et qui conduit à des fatigues oculaires et à l’irritation des yeux. Avec ces protections, vous verrez la vie en jaune.

Lunettes anti-lumière bleue
Les lunettes anti-lumière bleue ont une teinte jaune. Les filtres d’écran eu rendent l’écran plus jaune.

Dernier conseil : dès que vous en avez l’occasion, regarder par la fenêtre le plus loin possible. Cela réhabitera vos yeux à voir la profondeur de champ car en restant sans cesse devant un écran qui n’offre pas de relief, votre regard sera constamment posé à la même distance ce qui produit de nouvelles maladies (dégradation prématurée de la vision) chez des adultes n’ayant même pas atteint l’âge de la retraite.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *